Roy Ayers

unnamed

// BIOGRAPHIE

Roy Ayers débute sa carrière professionnelle en jouant au sein de formations jazz West Coast. De 1966 à 1970, il participe à la formation du flûtiste Herbie Mann, cette expérience lui permet de s’ouvrir à d’autres styles musicaux que le jazz bebop dont il est issu. A cette époque, il sort un disque mythique, Memphis Underground (1969).
En 1970, il se tourne résolument vers le jazz rock et le jazz funk en formant le Roy Ayers Ubiquity qui enregistre une quinzaine d’albums pour la firme Polydor, dont le premier est Ubiquity (1971) et la référence Everybody Loves the Sunshine (1976) qui lui fournit un hit international du même nom. Il est également un acteur du mouvement « blaxploitation » avec sa bande originale composée pour Coffy (un des films phares de la comédienne Pam Grier).
Dans les années 1980, Roy Ayers va progressivement produire une musique dans laquelle le jazz cède un peu plus la place au disco. il signe un disque avec le légendaire fondateur de l’afrobeat, Fela Kuti, Music of many colors, sommet d’afrobeat ultra-dansant.

La décennie 1990 lui consacre le statut de légende, et avec l’apparition de l’acid jazz et du hip-hop et devient l’artiste le plus samplé au monde aux côtés de James Brown. Il est régulièrement invité à collaborer aux productions de rappeurs comme Guru de Jazzmatazz.

Roy Ayers confirme son incroyable longévité artistique dans les années 2000 avec des productions, des rééditions d’inédits et des collaborations de grandes qualités et intemporelles.

Il est simplement reconnu comme l’un des plus grands vibraphonistes de jazz des années 60, le créateur du style acid-jazz, le leader du mouvement R&B des années 70/80 et apparaît aujourd’hui comme l’un des artistes les plus talentueux de son époque.
Cette Légende est de retour pour secouer la planète avec un nouveau Show unique et envoûtant en 2015 !!